From 1 - 10 / 97
  • Categories  

    Base de données nationale des exploitations de substances minérales et matériaux de carrières en France (métropole, départements et collectivités d’Outre-mer). Inventaire permanent. Les carrières en activité ou récemment fermées sont géoréférencées par le(s) polygone(s) d’emprise du site d’extraction. Les carrières plus anciennes sont localisées par un point. Du niveau national à l’échelle de la commune, la visualisation interactive sur un site web associe les exploitations avec les données descriptives, quantitatives et de synthèse sur les substances extraites et les produits livrés.

  • Categories  

    Projet copiloté par la DGTM Guyane – Service UMAPE et l’EMOPI (Observatoire de l’activité minière). Etude réalisée par CLS sur la base des données LIDAR (résolution 1m) et orthophotos (2019). Emprise du projet : 300 km de linéaire – De Saint-Laurent du Maroni jusqu’à Maripasoula. Description de la couche hydrosurfacique. Couche multipolygonale contenant d’une part le plan d’eau et d’autre part les surfaces emmergées Les surfaces emmergées sont classés en deux catégories : • Les hauts-fonds (Enrochements, ensablement) • Ilots Les entités possèdent les attributs suivants : • type (roche, sable, mixte, indéfini) • vgt (végétation) : (0, absence – 1, présence) • vgt_prc (pourcentage de végétation) : Estimation de la surface arborée de l’ilot ou du haut-fond • classifica (Plan d’eau, hauts-fonds, ilot) • surface : Aire (en m²) de l’entité considérée. Champs d’application du projet : • Mesure de la turbidité par télédétection • Navigabilité du fleuve • Suivi de l’évolution du trait de berges • Etudes diverses (Inondation - Evolution du trait de berges etc.)

  • Carte scannée de la géologie des communes de Saint-Georges de l'Oyapock et d'Oiapoque (Brésil).

  • Categories  

    Regroupement en paysages géomorphologiques des modelés selon notamment des critères de similarité aboutissant à la constitution de 12 paysages différents. Ces données ont été produite dans le cadre du programme Habitat Voir l'article pour plus d'information GUITETetal_2013[JOM].

  • Categories  

    La BSS recense les fiches signalétiques de l'ensemble des ouvrages de la BSS (plus de 700.000 ouvrages décrits, associés à plus de 2.000.000 de pages de documents techniques). La Banque de données du Sous-Sol (BSS) contient des informations brutes géologiques et techniques relatives à des ouvrages souterrains : localisation, objet, description géologique, équipement technique des forages. Les informations mises à la disposition du public dans les documents de la Banque du Sous-Sol (BSS), sont communiquées par des tiers dans le cadre des dispositions prévues par le Code Minier (art. 131 à 136). Malgré le soin que le BRGM apporte à la collecte de ces informations, elles ne peuvent donc être considérées comme nécessairement exhaustives ou exactes et le BRGM ne peut être tenu pour responsable des conséquences de ces lacunes ou inexactitudes pour l'usager. Par ailleurs, on voudra bien noter qu’étant donné la grande quantité de documents rendus accessibles, on peut se trouver en présence de documents inappropriés (illisibles, mal positionnés, non strictement techniques, etc...). Dans cette éventualité, l'usager voudra bien nous faire connaître les anomalies qu'il aura rencontrées. L'équipe BSS traitera ces anomalies en priorité.

  • Categories  

    La base BDMVT recense les phénomènes avérés de types glissements de terrain, éboulements, effondrements, coulées de boue et érosions de berges sur le territoire français (métropole et DOM) dans le cadre de la prévention des risques naturels mise en place depuis 1981. Elle permet principalement le recueil, l'analyse et la restitution des informations de base nécessaires à l'étude des phénomènes dans leur ensemble ainsi qu'à la cartographie des aléas qui leur sont liés. La base BDMVT est gérée et développée par le BRGM depuis 1994 avec le soutien des ministères, initialement le MATE, puis le MEDD et maintenant le MEDAD, en collaboration avec le Laboratoire Central des Ponts et Chaussées (LCPC), le réseau de l'équipement (LR et CETE) et les services de Restauration des Terrains en Montagne (RTM).

  • Categories  

    La BSS-Eau est la base de données relative aux informations sur les eaux souterraines, base de données au format SANDRE (données sur la qualité des eaux souterraines, niveaux d’eau, prélèvements, etc…), organisée et gérée par le BRGM. Elle diffuse des informations spécifiques sur le descriptif du point d’eau (entités hydrogéologiques, masses d’eau,...), les données sur les prélèvements et les traçages. Ces éléments constituent le référentiel des points d'eau en France (métropole et DROM). L'ensemble des données "quantités" et "qualités" de ces points d'eau sont accessibles sur le portail d'accès aux données sur les eaux souterraines ADES. Les fiches concernant les ouvrages se situent sur le portail InfoTerre regroupant les données de la Banque du Sous-Sol. Des liens permettent de relier les deux bases de données.

  • Categories  

    Une masse d'eau côtière est une partie distincte et significative des eaux de surface situées entre la ligne de base servant pour la mesure de la largeur des eaux territoriales et une distance d’un mille marin. Correspondance rapportage DCE : cette entité correspond au concept de Coastal Water Body (CWBODY) de WISE.. Elle permet de définir les objectifs environnementaux, d’évaluer l’état des milieux et ultérieurement de vérifier l’atteinte de ces objectifs. Les couches sont diffusées dans un format conforme au dictionnaire de données SANDRE du Référentiel masse d’eau, version 1.4.

  • Categories  

    Une masse d'eau de transition est une partie distincte et significative des eaux de surface situées à proximité des embouchures de rivières ou de fleuves, qui sont partiellement salines en raison de leur proximité des eaux côtières mais qui restent fondamentalement influencées par des courants d’eau douce, constituant le découpage élémentaire des milieux aquatiques destinée à être l'unité d'évaluation de la DCE. Correspondance rapportage DCE : cette entité correspond au concept de Transitional Water Body (TWBODY) de WISE.

  • Categories  

    Une masse d'eau de rivière est une partie distincte et significative des eaux de surface telles qu'une rivière, un fleuve ou un canal, une partie de rivière, de fleuve ou de canal, constituant le découpage élémentaire des milieux aquatiques destinée à être l'unité d'évaluation de la DCE. Les masses d'eau rivières sont dérivées du thème hydrographique BDCarthage® v3 de la BDCarto®. Les critères de réalisation des masses d'eau rivère sont : - Une masse d’eau appartient à une seule hydroécorégion - Le peuplement piscicole dominant basé sur le contexte piscicole (Salmonicole, Cyprinicole, Intermédiaire) - Classe de taille (rang de confluence de strahler) Le code de la masse d'eau est structuré de la manière suivante : Code du type de la masse d'eau + Code du bassin (district au sens de la dce) + Incrément Correspondance rapportage DCE : cette entité correspond au concept de River Water Body (RWBODY) de WISE.